Passion
Guitare


- 01 -
Passion guitare

- 02 -
Il y a un public guitare
Le courage de Zebda

- 03 -
Déclinaisons en province ? De Star Academy à 60 jours, 60 nuit.


Déclinaisons en province ?

En tous cas cela signifie donc que les tournois du Réservoir sont bel et bien terminés ?
Mon problème est que je me suis rendu compte que même pour organiser une soirée comme ça, ça coûte de l'énergie et du temps. Ça m'obligeait à être géographiquement présent tous les deux mois, or comme je tourne énormément, j'ai beaucoup de mal à être régulièrement sur Paris, et à y avoir des rendez-vous fixes.

En même temps, je regrette un peu le Réservoir, parce que c'était une sorte de vivier, où je pouvais essayer des choses avec des guitaristes que je connaissais moins bien… Mais c'est vraiment un problème de temps, d'énergie, de régularité que je ne peux plus avoir, parce que je fais beaucoup trop de choses en même temps.

Donc voilà, à présent je mets mon énergie à monter des soirées comme ça à l'Olympia. Ensuite, j'aimerais essayer de décliner et de tourner le spectacle en province. Pas dès cette année, parce que le problème, c'est qu'autant ça peut être "facile" de proposer à des artistes de venir à l'Olympia à Paris, autant les mobiliser pour tourner en province, c'est beaucoup plus difficile… Alors je cherche des idées... Peut-être tourner en ne prenant qu'un seul artiste, je ne sais pas.


On reviendrait à formule de la tournée "Plutôt guitare" avec Le Forestier là…
Oui, mais d'ailleurs, pour remettre les choses dans leur contexte, c'est une configuration qui est née du concert "Autour de la guitare" : au départ, Maxime et moi étions tous les deux. J'ai fait le premier concert "Autour de la guitare", le producteur de Maxime l'a vu et l'a adoré, et s'est dit qu'il serait bien, pour la tournée, de faire quelque chose dans cet esprit-là, et c'est parti de là.

C'est ça qui est bien, qu'il y ait des interactions entre nous. Maxime et moi on est très proches, on fait beaucoup de choses ensemble, il vient dans mes concerts, je vais dans les siens. On est une espèce de "famille", comme ça, autour de la guitare justement…


Vous disiez que le Réservoir constituait pour vous une sorte de "vivier" de nouveaux guitaristes. Est-ce que vous continuez malgré tout d'en découvrir d'autres façons ?
Oui bien sûr, de toute façon je bouge beaucoup, je vais voir des guitaristes, des concerts, je suis toujours à l'écoute, très ouvert pour écouter des gens !

Cette année je vais faire venir des gens nouveaux, en invités, qui n'étaient pas là les années précédentes. Je suis toujours extrêmement curieux !

Même s'il est vrai que plus ça va, moins je recherche une technique… J'ai plus envie de découvrir des personnalités, des gens qui ont une véritable couleur, une véritable originalité, un univers. La technique, c'est très bien mais plus on avance dans la musique, moins c'est un but en soi. Il faut en tous cas qu'elle soit au service d'une musicalité. Donc ce n'est pas quelqu'un de techniquement impressionnant qui va m'attirer, mais plus quelqu'un qui aura une vraie personnalité, une vraie couleur, une spécificité.


De Star Academy
à 60 jours, 60 nuits.


Vous avez participé à "Star Academy" en y accompagnant Maxime Le Forestier, que pensez-vous de ce concept ?
Je suis d'accord avec tout ce que l'on peut reprocher à ce concept : c'est vrai que le principe de pousser des gens en avant, de créer une notoriété uniquement basée sur l'image avant d'être basée sur les acquis, l'art, etc., on peut se poser la question du bien-fondé de tout ça. D'ailleurs, même les mômes qui font la "Star Academy" sont complètement conscients qu'ils sont connus avant d'avoir des raisons de l'être. Donc ce côté-là est un petit peu gênant.

Maintenant, moi ce que je trouve bien, c'est que d'abord, ça redonne une place à la musique et à la variété, alors que la variété ne marchait plus du tout à la télé : ça fait revivre et rajeunir des chansons, notamment celles qui étaient oubliées, donc pourquoi pas.

Et en même temps, par rapport au "Loft", à ce genre de télé-là, là au moins ils font quelque chose ! Il y a quand même un travail, un enjeu, un concours, une émission, donc je trouve ça quand même beaucoup plus intéressant !

Nous on a connu ça avec Fame à l'époque de notre adolescence, cette course à la notoriété. Je pense qu'à l'arrivée, le vrai problème, c'est la récupération de tout ça. Ce que je veux dire, c'est qu'à part Nolwenn, Jenifer, et ceux qui vraiment sont arrivés en premier, les autres risquent de souffrir énormément de l'abandon de cette notoriété, parce que du jour au lendemain, ils vont passer de la lumière à l'ombre. Donc eux, comment vont-ils vivre ça individuellement, c'est un autre souci…

Maintenant sur le principe en lui-même , je préfère de loin ça au "Loft", où là vraiment c'est axé "voyeur" et où on a l'impression d'avoir une caméra penchée sur le voisin…


Et par rapport à "60 jours, 60 nuits", dans lequel apparaît votre frère, Francis [et le rappeur Joey Starr] ?
Ça non plus je ne suis pas très fan. Si mon frère a accepté, c'est sûrement qu'il doit avoir ses raisons… Moi je sais que je n'aurais jamais accepté, parce que quand on accepte que les caméras viennent à ce point-là dans son intimité, c'est une façon de se mettre plus en avant soi-même que son art…

J'ai regardé un peu l'émission, et j'ai arrêté, parce que je trouve qu'il ne se passe rien, et franchement ça m'ennuie aussi de voir mon frère dans ce contexte-là… Moi je ne suis pas pour.

Si on m'avait demandé ça… (rires) Enfin de toute façon, ça ne risque pas, parce que me voir travailler la guitare ou sur mon Mac toute la journée, je ne crois pas que ce soit très intéressant… Mais en tous cas j'aurais refusé parce que je crois qu'un artiste se doit avant tout de mettre son art en avant plus que lui-même, et ce genre d'émission, finalement, fait exclusivement le contraire.

Un artiste doit plutôt promotionner son art plus que son image. La télé, ou l'image, ne doit pas être un but, mais un moyen. Moi, si je vais faire des télés, ce ne sera pas pour passer à la télé, mais pour promotionner ou informer de ce que je fais. Ce ne sera jamais un but en soi.


Dans Star Academy, ne pensez-vous pas qu'il manque, à cette formation qui se veut complète, l'apprentissage d'un instrument de musique ?
Je suis d'accord, c'est vrai que c'est dommage, même si certains élèves savaient jouer un peu de certains instruments. Entre la danse, le chant et le théâtre, l'apprentissage d'un instrument aurait en effet été légitime. Mais bon, comme certains jouaient un petit peu, et d'autres non, ça aurait aussi pu créer des clans... Mais peut-être le mettront-ils au programme pour la prochaine édition ?


A part "Autour de la guitare" et votre concert le 8 mars avec Yann Vagh, quels sont votre autres projets ?
Je suis en train de faire le nouvel album "Autour de la guitare", qui devrait sortir en septembre, et qui ne reprendra que quelques chansons des concerts de février, plus d'autres morceaux.

Le concert de l'Olympia, je me dis qu'il fera plutôt l'objet d'un DVD, parce qu'il vaut mieux, pour ce genre de concert, avoir l'image en plus du son, à mon avis. Dans un premier temps je suis donc sûr de sortir le DVD, mais le CD du concert, ce n'est pas sûr, il faut que je vois ça avec la maison de disques…

Sinon, j'ai plusieurs projets de concerts solo, une musique de film en option, mais qui n'est pas confirmée… Mais si cela se fait, je serai vraiment ravi de la faire.


Quelle activité préférez-vous ?
Toutes ! Je suis extrêmement gourmand, et en fait, ce que j'aime faire, c'est ce que je fais au moment où je le fais. J'aime varier les plaisirs : musiques de films, bosser sur ma guitare, aller en studio, produire, jouer en concert, réaliser… Et ce qui est génial avec l'Olympia, c'est que c'est un peu un condensé de tout ça ! Il y a des arrangements, du jeu, de la mise en scène, c'est pour ça que j'aime beaucoup ce concept.

Chrystèle MOLLON / Janvier 2003
Photo © Sophie Perrin/Universal Music

DOSSIERS
  • Gildas Arzel
  • Gérald De Palmas
  • Jean-Jacques Goldman
  • Mauranne
  • Jean-Félix Lalanne

    CHRONIQUE
  • Autour de la guitare 2002

    INTERVIEWS
  • Gildas Arzel
  • Gérald De Palmas
  • Jean-Felix Lalanne


  • Site Officiel de Jean-Felix Lalanne
  • Site de l'Olympia
  • laguitare.com
  • gpassociation