SUR SCENE
Vendredi 20 septembre à 20.50, TF1 consacre une émission spéciale De Starmania à Cindy à Luc Plamondon.

CINDY
Malgré les deux singles déjà extraits Un monde à nous et Cindy, le nouveau spectacle de Luc Plamondon a du mal à démarrer.

SUR SCENE
Les troupes de Starmania et Notre Dame de Paris sont actuellement sur les routes.


SITE NON-OFFICIEL

Ce genie des mots

Luc Plamondon est, sans nul doute, un pilier de la chanson francophone. De 1970 à nos jours, il a écrit près de quatre cent chansons et plusieurs spectacles musicaux. Présentation de cet auteur que certains surnomment un génie des mots.


J'aurai voulu être un auteur

L'un des auteurs les plus interprétés du monde est né le 2 mars 1942 à Saint-Raymond (Québec). Titulaire d'un baccalauréat en pédagogie, il a entrepris diverses études au sein des universités françaises, italiennes, espagnoles et allemandes. Polyglotte affirmé, c'est aussi un grand voyageur. Ses envies le mènent, entres autres, au Mexique, en Grèce et aux Indes. Et c'est lors d'une étape à Broadway, en voyant la spectacle Hair que Luc Plamondon a sa révélation.


Avec mon cœur de rocker

Luc Plamondon s'exprime avec des mots simples qui s'accordent plutôt avec de la musique rock. Julien Clerc ("Cœur de rocker"), Catherine Lara ("Nuit Magique"), Nicole Croisille, Françoise Hardy, Diane Dufresne (quatre albums) sont ses premiers interprètes.

Durant la décennie soixante-dix, Plamondon s'attelle à l'écriture de l'une des œuvres majeures, l'opéra-rock Starmania, composé avec le français Michel Berger. C'est une suite incessante de tubes découverts lors des trois principales périodes de représentations sur scène (1979-83 ; 1988-90 ; 1993-2002). Tout d'abord en français, avec notamment les voix de France Gall et Daniel Balavoine. Puis en 1992, Plamondon et Berger font vivre Starmania dans la langue de Shakespeare : Tycoon. C'est Tim Rice, à qui on doit déjà les textes de " Chess " (avec Benny Anderson et Bjorn Ulvaeus de ABBA) ou du " Roi Lion " (avec Elton John), qui en assure l'adaptation. Cyndi Lauper (" World is stone "), Céline Dion (" Ziggy "), Peter Kingsbury (" Only the very best ") en sont les principaux interprètes.

Le tamdem Plamondon/Berger récidive avec un deuxième opéra-rock, La légende de Jimmy, inspiré de la vie de James Dean. Succès d'estime tout comme le musical rock symphonique Sand et les Romantiques interprète et composé par Catherine Lara en 1991. La même année, Céline Dion consacre un album à l'auteur : Dion chante Plamondon. Elle y reprend huit titres et en crée quatre nouveaux écrits pour l'occasion dont L'amour existe encore, composé par le franco-italien Richard Cocciante.


Belle,
c'est un mot qu'on dirait inventé pour elle

En 1998, qui n'a pas entendu et chanté la chanson Belle ? C'est un véritable tube (plus de trois millions de singles) du nouveau spectacle musicale signé Plamondon/Cocciante, inspiré de l'œuvre de Victor Hugo, Notre Dame de Paris. Vivre et Le temps des cathédrales sont les autres chansons phares du spectacle monté sur les planches du Palais des Congrès. Tout comme Starmania, "Notre Dame de Paris" connaît une adaptation fidèle en anglais assuré par Will Jemings ("My heart will go on") mais aussi en espagnol, italien et hollandais sous l'œil vigilant des créateurs.

Notre-Dame de Paris dynamise les carrières solo de certains de leurs interprètes (Hélène Segara, Patrick Fiori) ou lance d'autres artistes comme Garou. Luc Plamondon a participé activement à l'élaboration de l'album de ce dernier en lui écrivant sept titres dont le premier single Seul sur une musique de l'italien Romano Musumara.

Malgré ses voyages entre Dublin et à travers le monde pour la gestion artistique de ses deux œuvres majeures Starmania et Notre Dame de Paris, Luc Plamondon a écrit un nouveau spectacle musical Cindy, adaptant l'histoire de Cendrillon à l'époque actuelle. Les musiques sont signés Romano Musumara. Lââm, Franck Sherbourne, Patsy Gallant et Murray Head, entres autres, interprètent le spectacle qui a vu le jour en septembre 2002.

Jean-Michel ROYER & Ludovic LORENZI / 20 Juillet 2002
Photo © Richard Baltauss

DOSSIERS
  • Tina Arena
  • Isabelle Boulay
  • Céline Dion
  • Garou
  • Notre-Dame de Paris
  • Starmania

  • - Avant d'adapter Cendrillon en spectacle musical avec Romano Musumara, Luc Plamondon et Michel Berger avait pour projet de l'adapter en dessin animé musical.

    - Dans son adaptation anglaise, le mot " Belle " est resté identique. Will Jemings ne trouvant pas d'équivalent correct. La chanson est sous-nommé " Is the only word ". Rappelons qu'en anglais, Belle veut dire cloche (!).