LA 1RE TROUPE A BERCY
Les interprètes originaux seront à Bercy du 14 au 19 janvier 2003 accompagnés d'un orchestre symphonique...


SITE OFFICIEL

Site officiel


SITES
NON-OFFICIELS


De Palmas Online


DISCUSSIONS
ENTRE FANS


Pas pour le moment...

Quoi de plus symbolique comme sujet que Les Dix Commandements, fondement des trois grandes religions monothéistes pour commencer ce nouveau millénaire ?

Tel est l'idée d'Elie Chouraqui, metteur en scène-réalisateur, lorsqu'il décide de faire appel au talent du compositeur Pascal Obispo pour créer ce spectacle musical. Pour les textes, ce dernier contacte ses fidèles auteurs Patrice Guirao (L'important c'est d'aimer) et Lionel Florence (Lucie, Soledad).


La rencontre

Souvenir de la rencontre entre les quatre protagonistes : "Ça s'est fait de façon très spontanée : un dimanche après-midi, Pascal Obispo m'appelle : "Ecoute, Elie Chouraqui vient chez moi pour nous parler d'un projet : ce serait bien que tu sois là". Il y avait aussi Patrice Guirao qui était à Paris à ce moment-là. Pascal lui avait dit la même chose. Je suis arrivé, nous avons écouté Elie Chouraqui et à la fin, Pascal a annoncé à Chouraqui "C'est Patrice et Lionel qui vont écrire les paroles de cette comédie musicale"."

Une semaine plus tard, Lionel part, en direction de Tahiti, rejoindre Patrice Guirao pour écrire le livret de la comédie musicale sur les musiques de Pascal Obispo et quelques-unes de Calogero et Pierre Jaconelli. En trois semaines, le tandem écrit l'ensemble des chansons en totale adéquation "On a écrit l'ensemble de chaque chanson ensemble, et non un refrain par Patrice, et les couplets par moi. On partait sur un sujet, sur lequel on écrivait chacun de notre côté. Puis on comparait les trois/quatre lignes que nous avions sorties, et on se critiquait vraiment. On se disait tout, on ne se cachait rien : une confiance totale. "

Le compositeur Pascal Obispo déclare à Paris Match :
"Au début, ils m'envoyaient leurs textes trois par trois. Je faisais un peu la fine bouche, car je ne voyais pas où ils voulaient en venir. J'étais effrayé par l'ampleur de la tâche. Puis un jour je n'ai plus rien reçu. Quelques semaines plus tard, ils m'ont donné le livret complet et relié. Les textes étaient tellement beaux que j'ai décidé de retravailler mes musiques pour être à la hauteur. Même si nous parlions souvent au téléphone, j'ai vraiment été surpris par le résultat final."



Ce sera nous

Pascal Obispo s'occupe du casting et choisit Daniel Lévi pour incarner Moïse avec à ses côtés Anne Warin (Yokébad), Lisbeth Guldbaek (Bithia), Ginie Line (Néfertari), Ahmed Mouici (Ramsès), Pablo Villafranca (Josué), Yaël (Miryam) et Nourith (Sephora).

Sous la houlette de Pierre Jaconelli et Pascal Obispo, les neuf interprètes créent les 25 chansons de l'œuvre en studio. Un premier album de 14 titres sort le 26 juin 2000.

Quelques semaines auparavant, les radios reçoivent le premier extrait L'envie d'aimer interprété par Daniel Lévi et l'ensemble de la troupe. Nul ne pouvait prévoir l'ampleur du succès de la chanson, vendue à plus d'un million d'exemplaires et restée près d'un an dans les charts.

Lors de la seizième cérémonie des Victoires de la Musique, elle est nommée et victorisée dans la catégorie Chanson originale de l'année 2001. La Victoire est remise à l'ensemble de la troupe et au co-auteur Lionel Florence.

Durant l'été qui suit, la troupe répète avec le metteur en scène Elie Chouraqui et la chorégraphe Kamel Ouali.

C'est le 4 octobre 2000 sur la scène du Palais des Sports de Paris que Les Dix Commandements prend vie avec les neuf interprètes originaux et 36 danseurs. "C'était génial, exactement à l'image de ce que je voulais. J'ai retrouvé tout ce côté humain du rapport que j'ai eu avec Patrice Guirao, et c'était très émouvant. (...) J'étais heureux de partager ce moment avec lui et de voir les gens enthousiastes. J'étais fier, une grosse charge d'émotions."

Trois autres extraits suivent : La peine Maximun par Pablo Villafranca, Mon frère par Daniel Lévi & Ahmed Mouici et Le dilemme par Ginie Line.


Celui qui va

Après quelques 1,7 millions d'albums vendus et de 1 300 000 spectateurs venus applaudir le spectacle sur la scène du Palais des Congrès et à travers la France, Les Dix Commandements se joueront Outre-Atlantique.

Tout d'abord, sur les planches du Théatre Saint Denis à Montréal dans la version française, avec progressivement neuf nouveaux interprètes choisis par l'un des producteurs québecois Thierry Mutin. D'autre part, Céline Dion est la première interprète de The greatest reward, l'adaptation anglaise du hit L'envie d'aimer. La chanson est présente sur son album international A new day has come sorti le 26 mars 2002.

Pour l'adaptation anglaise, le trio Patrice Guirao-Lionel Florence-Pascal Obispo s'est remis au travail en écrivant spécialement quatre nouvelles chansons en français, traduite ensuite dans la langue de Shakespeare par Desmond Child.

C'est sur la scène de Bercy, accompagnée d'un orchestre symphonique, qu'une nouvelle troupe nous fera encore rêver dès la rentrée 2002...

Jean-Michel ROYER / Avril 2002

CHRONIQUES
  • Les Dix Commandements Live
  • Des rencontres et des mots

    DOSSIERS
  • Calogero
  • Céline Dion
  • Lionel Florence
  • Ahmed Mouici
  • Nourith
  • Pascal Obispo

    INTERVIEWS
  • Lionel Florence
  • Ahmed Mouici
  • Nourith

  • Juin 2000
    1er album studio Avec Daniel Lévi, Anne Warin, Nourith, Ahmed Mouci, Pablo Villafranca, Pedro Alves, Lisbeth Guldbaek, Ginie Line et Yael.

    Décembre 2000
    Intégrale studio
    Avec Daniel Lévi, Anne Warin, Nourith, Ahmed Mouci, Pablo Villafranca, Pedro Alves, Lisbeth Guldbaek, Ginie Line et Yael.


    2001
    Album Live
    Avec Daniel Lévi, Anne Warin, Nourith, Ahmed Mouci, Pablo Villafranca, Pedro Alves, Lisbeth Guldbaek, Ginie Line et Yael.