SITE OFFICIEL
moi-alizee.com

On prend les mêmes et on recommence ? Pourquoi pas, quand la recette est efficace. La jeune Alizée et le tandem Farmer-Boutonnat remettent les couverts pour un deuxième album.

Les chansons portent, de toute évidence, la marque de fabrique. Mais si, avec ce disque, la musique de Laurent Boutonnat reste la même par rapport aux chansons de Mylène Farmer, les textes de cette dernière retrouvent une sorte de jeunesse. Il est vrai qu'on voyait mal Alizée s'exprimer sur le ton de Désenchantée ou Si vieillir m'était conté. La grande dame se devait d'adapter ses mots à la jeune fille.

Et ça marche ! Les titres sont toujours aussi accrocheurs, le rythme entraînant. N'oublions pas que c'est une fille de 18 ans qui chante et qui semble prendre la vie à pleines dents, sans courir après le temps (J'en ai marre, J'ai pas 20 ans (pour se démarquer de sa copine-concurrente Lorie et ses 20 ans, précisément ?…), Youpidou, A contre-courant). L'insouciance s'affirme donc, non sans humour (Toc de mac). Ce qui n'empêche pas un brin de mélancolie (Cœur déjà pris, Tempête). De plus, Alizée a incontestablement perfectionné sa voix depuis son précédent album.

Autre signe de légèreté, le look s'est quelque peu acoquiné. Même si le petit costume marin donne encore un air d'écolière à la jeune fille, les jambes ouvertement dévoilée illustrent quelque peu ses "courants électriques". Sans être survoltée, elle nous donne quelques jolies allusions : "On s'électrise... les corps-circuit" (A contre courant), "Mon maître à faire des galipettes" (Toc de Mac)... Le coté lolita s'affirme un peu plus par rapport au précédent album. A travers ses textes et la conception de la robe d'Alizée, Mylène Farmer joue d'avantage sur le coté femme-enfant. Et la jeune fille semble à l'aise dans des escarpins pourtant encore trop grands pour elle.

Avec des tubes en puissance, une aisance et une pêche à toute épreuve, qu'y aurait-il à regretter sur ce disque ? Franchement rien. Comme si Laurent et Mylène avaient depuis longtemps trouvé la pierre philosophale.

Tout cela promet de bonnes choses pour la scène qui s'annonce. Alizée commence par l'Olympia à la rentrée prochaine, avant de poursuivre sa tournée jusqu'en décembre.

Ludovic LORENZI / Avril 2003
Photo © X./Polydor

ALIZEE
Mes Courants Electriques
Polydor


  • J'en Ai Marre !
  • A Contre-Courant
  • Toc De Mac
  • Amélie M'a Dit
  • C'est Trop Tard
  • Tempête
  • J'ai Pas Vingt Ans!
  • Hey! Amigo!
  • L'e-Mail A Des Ailes
  • Youpidou
  • Coeur Déjà Pris