DOSSIERS
  • Jean-Jacques Goldman
  • Notre-Dame de Paris
  • Bruno Pelletier
  • Luc Plamondon
  • Hélène Segara
  • Julie Zenatti

    INTERVIEWS
  • Jacques Veneruso
  • Il a rayonné grâce au spectacle musical Notre-Dame de Paris, de Luc Plamondon et Richard Cocciante, où il jouait le rôle de Phoebus. Patrick Fiori revient avec un cinquième album solo qui risque de vous étonner.


    D'une tribu à l'autre

    Avant de participer à l'aventure sur disque et sur scène de Notre-Dame de Paris, Patrick Fiori avait déjà enregistré deux albums solo auto-produits. Ensuite, il a signé avec le label EPIC, sous lequel il a enregistré deux disques : Prends-moi, où apparaissent les signatures de Rick Allison (Fabian) et des frères Seff (Axelle Red), suivi de Chrysalide, avec la participation active de Lionel Florence (Obispo), Calogero Bros, Patrice Guirao (Art Mengo) et Marijo Zarb. Ce dernier album connaît un succès d'estime avec trois extraits (Que tu reviennes, Juste une raison encore et Tout le monde sait parler d'amour).

    Avant de concevoir ce cinquième album, Patrick Fiori a écrit et composé pour Liane Foly, Lauren Faure et Julie Zenatti. Il a aussi parcouru les routes de France, et s'est installé pour plusieurs dates à l'Olympia, sous la direction de Jacques Veneruso (auteur-compositeur du duo Garou/C.Dion Sous le vent).


    Je sais où aller

    Comme il le déclarait sur notre site, Jacques Veneruso écrit ses chansons avec le cœur. C'est une réussite, si l'on en juge par le premier single Marseille qu'il chante avec Fiori. Une ville qui rappelle bien des souvenirs et émotions à ces deux natifs de la cité phocéenne. L'ancien membre de Canada y raconte sans démagogie ses souvenirs d'enfance et d'adolescent voulant devenir artiste. Veneruso a aussi offert à son interprète Mon pays, et le texte de Miraval, chanson étrange qui dure 14 minutes et où Fiori murmure sa joie de la nature.

    Un autre auteur-compositeur de cœur et à succès : Jean-Jacques Goldman. Fiori avait déclaré dans de nombreuses interviews qu'il rêvait d'être l'interprète original de titres signés par l'homme en or. C'est chose faite avec quatre titres : l'hommage à son pays natal Je sais où aller, l'énergique Débout, le romantique Si tu revenais et le réaliste Ligne numéro 13 (au paroles inspirées de Châtelet les Halles de Florent Pagny). De son côté, Goldman s'est montré à la hauteur de son talent : accords originaux et textes taillés sur mesure

    On apprécie tout autant les autres titres, signés par l'artiste en compagnie de son clavier de scène P.J Scanivo, sa "Fleur-de-lys" Julie Zenatti, et les auteurs Jean-Michel Bériat et Bernard Di Domenico. Sensibilité féminine avec Zenatti et émotion avec les auteurs masculins. On aime tout particulièrement Sans bruit qui parle avec subtilité de l'adultère.


    Si tu revenais

    On risquait de croire que Patrick Fiori n'évoluerait pas artistiquement, c'est faux ! Il est fort probable que la participation de Veneruso et de Goldman n'y est pas étrangère, ces deux-là ayant su utiliser intelligemment et sans fioritures (!) inutiles la voix du chanteur. Les chansons sont aussi plus rock et donnent une maturité bienvenue à l'artiste. L'album forme une unité que l'on n'avait pas trouvée sur les précédents opus, et l'enregistrement s'est fait dans des studios situés en pays conquis (Marseille). Faut-il en conclure qu'un retour au source est toujours profitable ?

    Jean-Michel ROYER / 6 Octobre 2002
    Photo © Christophe GSTALDER/Epic

    Patrick FIORI
    Patrick Fiori

  • Marseille
  • Je sais où aller
  • Bleu et Vert
  • Debout
  • Tant que tu vis
  • Mon pays
  • Partir
  • Ligne numéro 13
  • Sans bruit
  • Si tu revenais
  • Pardonne-moi
  • Miraval