CONCERTS
  • Olympia 2000

    DOSSIERS
  • Lionel Florence

    INTERVIEW
  • Lionel Florence
  • Jacques Veneruso
  • Ishtar, la chanteuse du Groupe Alabina nous gratifie d'un nouvel album, mais son premier en solo. Pour réaliser cet opus, Ishtar s'est entourée des meilleurs de la musique française qui lui offrent un album taillé sur mesure à sa personnalité et à ses envies, bref tout ce qu'elle désirait nous faire ressentir. Jacques Veneruso, Lionel Florence, Didier Barbelivien font partie du trio gagnant qui permet à Ishtar de s'affirmer comme une star à part entière.


    Obstinée mais déterminée

    12 titres sont présents dont 8 en français et 3 en hébreu sa langue natale et enfin 1 en anglais qu'elle écrit. Parmi les choristes on entend la délicieuse Carole Fredericks. Les titres sont très agréables à écouter surtout ceux en Hébreu, bien que nous ne pouvons les comprendre, on ressent l'émotion qu'Ishtar à voulu nous faire partager. Sa vie est racontée dans ses chansons. Acharnée au travail elle a écouté plus de 500 musiques avant de faire son choix, le choix gagnant, tout en restant fidèle à ses intuitions.


    Sons orientaux très rythmés

    L'ange gardien d'Ishtar n'est autre que Jacques Veneruso (ex-Canada et membre de la Famille Goldman) qui écrit un vibrant hommage à Nona, la grand-mère et mère spirituelle d'Ishtar. Bien sûr Lionel Florence (le collègue d'Obispo) et Didier Barbelivien (très productif) trouvent aussi la réponse aux attentes musicales de la très belle Ishtar.


    La fraîcheur du thé à la menthe

    Après des déceptions dans son pays natal elle choisit comme nouvel horizon la France. Adamo, Brel, Aznavour ont bercé les rêves de la famille d'Ishtar. Bien que le succès soit fulgurant et surfant sur une nouvelle vague musicale elle réplique " ma religion c'est la sagesse, la générosité, la musique". Ses heures de solitude, elle les cherche et pense à Nona puis aux chansons de Sanson (Rien que de l'eau) et de Goldman (comme toi) qu'elle a repris, donnant ainsi une touche exotique et une nouvelle fraîcheur au tube de Goldman. Il y eut aussi ses spectacles au Rive Droite un café des Halles où elle se produisait 5 heures durant et pendant 3 mois. Tout en rêvant à un avenir meilleur, elle choisit d'enregistrer son nouvel album avec pas mal de tonalités de pop désirant s'impliquer dans ses choix artistiques. Puis elle rencontre Tonton David avec qui elle chante, mais rate la marche qui l'emmènera en tournée avec Julien Clerc. Partisane de la découverte elle encourage "à ouvrir la petite boite qu'elle soit jolie ou non pour découvrir l'intérieur".


    Invitation pour un voyage où le dépaysement est garanti

    Belle leçon de morale que le discours d'Ishtar qui avoue "que l'amour c'est donner et prendre sans voler" choisissant un mode de vie : le partage. J'ai envie de partager… C'est avec beaucoup de plaisir que nous partageons cette découverte exceptionnelle au ton oriental si agréable.

    Ishtar sera en concert à l'Olympia les 2 et 3 Décembre prochains.
    Pour écouter des extraits de son nouvel album www.libertysurf.fr/events/ishtar1

    Yann CORVISIER / Septembre 2000
    Photo © X./Columbia

    Ishtar
    La voix d'Alabina
  • Si tu ouvres les bras
  • Corps Etranger
  • Apprivoise-moi
  • Mille et une nuits
  • Horchat Hai Caliptus
  • Lamouni
  • Et qu'un ange passe
  • Depuis qu'il m'aime
  • Last Kiss
  • Où tu t'endors
  • Yalla
  • Je n'oublie rien